Retour à la page d'accueil I P A N I


MENU

Accueil

Archives
Dossiers
Votre témoignage

Notice

Soutien


SITE

Livre d'or

Liens
Contact
Divers


UFOLOGIE

Forum du JDU

Forum non-modéré
Forum thématique
Forum généraliste

Forum généraliste

Listes ufologiques
Tchat ufologique
Tchat généraliste
Autre


 

Rétro-témoignage : obsérvation à Lyon
17.06.2003 16:34 | 1166 | Article posté par TOS


Reçu le 17/06/2003

Date et heure : février 1999 vers 22h00
Lieu : Lyon

Description :

J'étais dans mon lit où je ne parvenais pas à m'endormir. Pensant entendre la pluie tomber, je me levais et allais à ma fenêtre (je dors les volets ouverts, ce n'est pas la peur du noir mais une vieille habitude). Effectivemment il pleuvait. Le ciel était très nuageux, très brumeux. Mon attention fût attirée par un point lumineux de couleur blanche au loin, les avions décollant de l'aéroport St Exupéry (à l'époque nommé Satolas) passaient souvent par là. Mais l'intensité de ce point lumineux était beaucoup plus forte que celle des lumières diffusées par les avions habituellement. Le point se déplaça quelques secondes puis disparu avant de réapparaître beaucoup plus loin 2 à 3 secondes plus tard. Il se déplaça et disparut à nouveau dans les nuages soudainnement. Je n'avais jamais vu un appareil se déplacer aussi vite, et je pense même que c'est impossible pour un appareil fabriqué des mains de l'homme.

C'est alors que sortant de la profondeur des cieux, un engin passa au-dessus de mon immeuble. Il était immense, je suis quasiment sur qu'il volait à la même altitude que les avions habituellement, mais il était vraiment gigantesque. Il avait une forme en V avec une rangée d'environ 3 lumières rouges sur les côtés, deux lumières blanches à plus faible intensité derrière et une sorte de projecteur dessous. Ce projecteur éclaira la façade de mon immeuble, je me souviens d'avoir vu le faisceau lumineux. J'étais terrorisé, caché derrière mon rideau de peur qu'ils me voient. Mais il passa au dessus de l'immeuble et je ne le voyais plus. Il n'avait fait aucun bruit, contrairement aux avions, tout s'était déroulé dans un silence total.

Je me précipitai à la fenêtre de la salle à manger qui donne sur l'autre côté (celui où se dirigeait l'engin) mais là... plus rien, aucune trace.

Le lendemain, je lisai tous les journaux dans le moindre détails et écoutai les infos TV de la chaîne locale : RIEN. Encore aujourd'hui, j'ai l'impression d'être le seul à avoir vu ce phénomène alors que c'était dans un quartier très habité, mais je sais ce que j'ai vu et j'y crois.





 

Commentaires :

 


akai823 a écrit le 01.08.2003 vers 01:32:59:

moi ce n est pas la premiere que j en voit je doit les attire je pourrai pas vous dire les date exate mais j en ai vu en aout99 en novembre2001et dernierement le 28 juillet 2003mais la il y en avait une soixantaine


j-l Bouyer a écrit le 18.07.2003 vers 17:13:23:

il est assez étonnant de constater qu'en plusieurs années les ovni que nous appercevons le plus fréquement soit passée de la forme allongée style cigare, boule et soucoupe à la forme triangulaire qui commence à se faire plus courante désormais!!!
amicalement j-l bouyer


a écrit le 08.07.2003 vers 14:35:48:

en 1994,j'ai vu aussi mais taille raisonnable a saumur,silencieux,rapide,bienvenue dans le secret militaire!


wiseman a écrit le 03.07.2003 vers 17:23:49:

Hm ?


antoine a écrit le 19.06.2003 vers 18:19:56:

salut ,moi aussi je vous crois ,vers la fin d,hiver 1973 vers minuit ou 1heure avec un ami
nous avons assiste au dessus du fort carre d,Antibes a la descente en feuille morte d,un gros disque oranger d,un coup il resta immobile quelques secondes puis d,une vitesse inimaginable il parti vers le sud , pareillement le lendemain j,ecoutai les infos vue la proximite de l,aeroport de Nice, mais rien , cordialement Antoine


herve a écrit le 18.06.2003 vers 18:17:36:

moi, je vous crois. Avec une amie nous avons vu un OVNI en plein jour vers midi au-dessus de PARIS à une cinquantaine de mètres au-dessus de la rue de REAUMUR, immobile puis planant très lentement alors que dans la rue les voitures bouchonnaient et les gens s'insultaient ne regardant nullement ce qui se passait dans les cieux. Et après certains diront: "les OVNIS, ça n'existe pas sinon on en verrait!"
La taille de celui que vous avez vu est impressionnante, cela me rappelle ceux de la vague du 5 novembre 1990 par le gigantisme et la forme en V Mes amitiés Hervé


L'ajout de commentaires est désactivé